Toulouse 05 61 14 20 74 | Marseille 04 91 33 26 21 baylebesson@orange.fr

Cas pratique à Toulouse : comment nos avocats ont fait annuler une suspension de permis ?

Le 10 juillet 2015, Mr V. s’est vu signifier la décision 48 SI l’informant que son permis était annulé pour défaut de points.

Mr V. a fait appel à Me BAYLE-BESSON qui a déposé une requête devant le Tribunal Administratif en annulation de cette décision 48 SI.

Au soutien de sa requête, Me BAYLE-BESSON a indiqué que l’information substantielle prévue par les articles L 223-1 al 3, L 223-3 et R223-3 al 3 du Code de la Route n’avait pas été respectée lors de la constatation  des infractions.

Qu’à ce titre, Mr V. n’avait pas été informé que ces infractions étaient susceptibles de lui faire perdre des points sur son permis de conduire.

Par jugement en date du 5 décembre 2016, le Tribunal Administratif de Toulouse a annulé la décision 48 SI et a restitué à Mr V. son permis de conduire.