CONDUITE ET STUPEFIANTS

La conduite d’un véhicule après avoir fait usage de stupéfiants constitue un délit routier passible de deux ans d’emprisonnement, 45.000 € d’amende, ainsi que la suspension ou l’annulation du permis de conduire en cas de récidive, la confiscation du véhicule et...