• Un automobiliste a été flashé par un radar  sur l’autoroute entre  Marseille et Aix en Provence  à une vitesse de 194 Km  au lieu de 130 km.

Comme il était en état de récidive,  car deux ans auparavant il avait déjà été condamné pour grand excès de vitesse , il a été cité devant le Tribunal correctionnel de Marseille .

A l’audience  le Procureur a demandé :

– l’annulation du permis de conduire et l’interdiction de le repasser  pendant une durée de 10 mois

– la confiscation du véhicule

-une amende de 1 000 €

Me BAYLE BESSON  a réussi à démontrer que le Procureur ne pouvait apporter la preuve que c’était bien son client qui était au volant du véhicule ce jour là .

Le   Tribunal a suivi l’argumentation de Me BAYLE BESSON  , a relaxé l’automobiliste pour grand excès de vitesse et a seulement mis à la  charge de l’automobiliste en tant que titulaire de la carte grise une somme de 500  € .

Son permis de conduire a donc été sauvé , il n’a perdu aucun point et son véhicule n’a pas été saisi.

 

Tribunal correctionnel de Marseille  09 Décembre 2014